Tout savoir sur la taille des tomates pour un jardin productif

Dans cet article, nous allons aborder le sujet de comment tailler les tomates de manière efficace afin d’obtenir une récolte abondante et saine. Nous verrons les différentes étapes pour élaguer vos plants de tomates, enlever les gourmands et détailler leurs impacts sur la production finale.

Pourquoi tailler les tomates ?

Tailler les tomates est une pratique qui présente plusieurs avantages :

  • Réduire les risques de maladie : en limitant l’encombrement et en évitant que les feuilles ne touchent le sol, on limite la propagation des maladies comme le mildiou.
  • Un meilleur développement de la plante : en supprimant les rameaux inutiles, on permet à la plante de concentrer son énergie sur les branches principales, ce qui favorise la croissance du plant et la formation de fruits plus gros et savoureux.
  • Une récolte facilitée : avec moins de branches, il est plus facile d’accéder aux tomates lors de la cueillette.

Quand commencer à tailler les tomates ?

Il est conseillé de débuter la taille des tomates lorsque les plants ont atteint une hauteur d’environ 30 à 40 centimètres. Ne commencez pas trop tôt, car cela pourrait freiner leur croissance initiale.

Quelle fréquence pour la taille ?

La taille des tomates ne s’effectue pas qu’une seule fois dans la saison. Il est recommandé de le faire régulièrement, environ toutes les deux semaines, dès que vous constatez l’apparition de nouvelles pousses inutiles et/ou gourmands.

Comment tailler vos tomates : les différentes étapes

Étape 1 : enlever les gourmands

Les gourmands sont ces petites tiges qui se développent entre la branche principale et les branches secondaires des plants de tomates. Ils sont considérés comme parasites car ils pompent l’énergie de la plante sans produire de fruits. Pour enlever les gourmands, il suffit de les pincer avec les doigts ou d’utiliser un sécateur propre, à la base de la tige, au niveau de leur point de contact avec le plant principal.

Étape 2 : effeuiller

L’effeuillage consiste à retirer les feuilles inutiles ou abîmées du plant de tomates. Ces feuilles peuvent être sujettes aux maladies et elles consomment également de l’énergie que la plante pourrait utiliser pour produire plus de fruits. Prenez soin de ne pas trop dénuder le plant, car il a besoin d’un minimum de feuillage pour réaliser la photosynthèse. Pour effeuiller, coupez simplement les feuilles avec un sécateur ou en les pinçant à leur base près du tronc. En général, on ôte principalement les feuilles proches du sol pour éviter les contacts avec la terre et favoriser l’aération.

Étape 3 : étêter vos plants de tomates

L’étêtage consiste à couper l’extrémité supérieure des tiges principales des plants de tomates, afin de limiter leur croissance en hauteur et de favoriser la production de fruits. Cette opération se fait généralement lorsque le plant atteint une hauteur d’environ 1,5 mètre ou bien après la formation du cinquième ou sixième bouquet de fleurs. Pour réaliser l’étêtage, utilisez un sécateur propre pour couper soigneusement la tige principale juste au-dessus d’un nœud de la plante.

Astuces pour réussir la taille des tomates

  • Toujours utiliser des outils propres : cela permet non seulement d’avoir une coupe nette mais également de réduire le risque de propagation des maladies. N’oubliez pas de désinfecter régulièrement vos outils de jardinage.
  • Faire attention au moment de tailler : attendez que la végétation soit sèche pour éviter la propagation des maladies lors de la taille.
  • Alterner les periodicités : en fonction de la vigueur de vos plants de tomates, ajustez la fréquence de taille aux besoins. Certaines variétés demandent plus d’attention que d’autres.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de maîtriser l’art de tailler les tomates, de maximiser votre récolte et d’obtenir des fruits plus sains et savoureux. N’hésitez pas à vous adapter et tester différentes méthodes pour trouver celle qui convient le mieux à vos plants de tomates.

Reply