Règles essentielles pour bien espacer les rails du placo au plafond

La pose de plaque de plâtre, communément appelée placo, est une étape cruciale dans la réalisation des travaux d’aménagement intérieur. Pour obtenir un résultat esthétique et solide, il convient de maîtriser la technique de fixation et surtout le distance entre rail placo plafond. Cet article vous propose de découvrir les différentes étapes à suivre pour garantir un écartement adéquat entre vos rails.

Espacement standard entre les rails pour placo plafond

Pour commencer, il est recommandé de se conformer aux normes en vigueur concernant l’espacement entre les rails lors de la pose de votre placo plafond. Cette distance varie en fonction de plusieurs éléments, tels que l’épaisseur des plaques de plâtre, la charge supportée par le faux-plafond ou encore votre choix de système de fixation.

En règle générale, on considère qu’il faut prévoir un espace de :

  • 60 cm entre les rails pour des plaques de plâtre standards de 13 mm d’épaisseur ;
  • 40 cm pour des plaques d’une épaisseur de 18 mm ou plus, destinées à supporter une charge plus lourde.

Cette distance peut être légèrement modifiée selon vos besoins spécifiques, mais il est essentiel de ne pas trop écarter les rails pour éviter que les plaques de placo ne se déforment ou s’affaissent avec le temps.

Préparation à l’installation des rails

Mesure et marquage des emplacements

Avant de commencer la pose des rails pour votre placo plafond, il vous faut effectuer quelques préparatifs. Pour cela :

  1. Déterminez la hauteur souhaitée pour le faux-plafond et utilisez un niveau à bulle pour tracer une ligne repère horizontale sur chacun des murs. Cette ligne représente la position idéale pour les rails périphériques, qui serviront à soutenir les plaques de plâtre.
  2. À l’aide d’un mètre ruban, mesurez la longueur totale de la pièce où seront installés les rails.
  3. Calculez le nombre de rails nécessaires en tenant compte de l’espacement recommandé entre eux (60 cm pour les plaques standards ou 40 cm pour les plaques épaisses) et ajoutez un rail supplémentaire si besoin pour couvrir toute la largeur de la pièce.
  4. Pour déterminer précisément où poser chaque rail, divisez la longueur totale par le nombre de rails calculés et marquez les emplacements correspondants sur la ligne repère tracée précédemment.

Choix du système de fixation

En fonction de la nature du plafond (béton, bois), il est nécessaire de choisir un système de fixation adapté :

  • pour les plafonds en béton, optez pour des chevilles à expansion ou des chevilles universelles ;
  • dans le cas d’un plafond en bois, privilégiez des vis spéciales pour le vissage sur support bois.

Veillez également à disposer du bon matériel pour la découpe et le perçage (scie égoïne pour tronçonner les rails, perceuse-visseuse avec forets adaptés).

Pose des rails et ajustement de l’espacement pour placo plafond

Installation des rails périphériques

Une fois les repères tracés sur les murs, commencez par poser les rails horizontaux. Fixez-les directement au mur en suivant les marquages réalisés précédemment, à l’aide des éléments de fixation choisis (chevilles et vis). Veillez à effectuer un contrôle régulier du niveau à bulle pour garantir l’horizontalité des rails.

Pose des suspentes

Pour installer les suspentes, qui sont les éléments verticaux reliant les rails au plafond :

  1. Mesurez la distance entre chaque rail périphérique et fixez les suspentes au plafond en respectant cet espace;
  2. Vissez les pattes de suspension dans les rails horizontaux, puis réglez leur longueur pour qu’elles soient toutes à la même hauteur.

Mise en place des rails supports

Une fois les suspentes réglées à la bonne longueur :

  1. Enfilez les rails verticaux dans les pattes de suspension et fixez-les solidement ;
  2. Contrôlez l’horizontalité de chaque rail support pour vous assurer qu’ils sont tous parfaitement alignés.

Finalement, posez les plaques de placo sur les rails ainsi positionnés, en effectuant un petit décalage entre les bords des plaques voisines pour une meilleure stabilité du plafond. Assurez-vous d’utiliser des vis appropriées (automatique ou spéciales plaque de plâtre) et espacées de 25 cm environ selon le DTU.

En suivant ces étapes, votre faux-plafond en plaques de plâtre sera réalisé avec rigueur et professionnalisme, garantissant un résultat esthétique soigné et durable.

Reply