Accès à la maison et biométrie

3 astuces pour améliorer la sécurité de votre maison

La domotique est particulièrement efficace pour améliorer la sécurité de votre maison. Aujourd’hui avec le progrès technologique et grâce aux objets connectés, habiter une maison sûre est devenu un élément essentiel à part entière.

Toutefois, il faut savoir qu’un système de sécurité n’est presque jamais mis en place lors de l’étape de construction du bâtiment. Les différents appareils et objets connectés doivent donc être installés par le propriétaire ou par une société spécialisée.

Sécurité anti-effraction

La sécurité de la maison passe forcement par l’installation d’un détecteur capable de repérer une modification d’état de nature chimique, thermique, physique ou encore magnétique. Plusieurs types de détecteurs existent pour les maisons : détecteur de présence, détecteur d’ouverture, détecteur de volet roulant…

Installer un détecteur de fumée moderne

Le système anti-intrusion le plus rependu est le détecteur de présence avec alarme connecté. Sensible à la chaleur ou aux hyperfréquences, il peut vous avertir d’une anomalie en émettant un son ou en envoyant directement un message sur votre smartphone.

La maison intelligente ou smart housse doit être équipée avec un détecteur de fumée moderne. Ce type de dispositif permet de réduire efficacement les risques d’incendie. Pour info, ce sont presque toujours les fumées qui entraînent la mort des habitants et non le feu. L’alarme sonore du détecteur, la transmission sur smartphone ou l’appel à un centre de surveillance sont autant de systèmes capables d’appeler les pompiers rapidement.

Certains détecteurs de fumées performants peuvent également couper le circuit électrique de la maison, fermer les volets ou désactiver le système de ventilation.

Outre la détection de monoxyde de carbone, le détecteur de fumée doit aussi être sensible aux gaz propane ou butane. Notamment pour les appareils de détection placés dans la cuisine.

Accès à la maison et biométrie

La domotique peut également contrôler l’accès des personnes autorisées à entrer dans une maison. Par exemple, la biométrie avec un système d’empreinte digitale s’adapte facilement au besoin des particuliers. Ce type de système peut permettre l’accès en fonction des horaires, tout en réalisant une reconnaissance faciale.

D’autres méthodes de contrôle d’accès ouvrent des perspectives intéressantes pour la smart maison : badge de proximité, ou encore système avec code d’accès. Pour l’instant, ce type de serrure intelligente reste assez onéreux, mais il y a fort à parier que les maisons du futur n’utiliseront plus de clefs en métal.

La domotique pour les particuliers est en plein développement. De plus en plus d’objets connectés équipent nos habitations pour améliorer notre sécurité mais aussi notre confort. Les volets peuvent s’ouvrir ou se fermer selon vos habitudes, des objets connectés surveillent le rythme cardiaque des résidents, les lumières s’activent sur simple commande vocale, l’arrosage du jardin est automatisé et chauffages sont contrôlés sur smartphone… Les applications de la domotique moderne sont nombreuses et nécessitent dans la grande majorité des cas d’une connexion internet.